Partagez | 
 

 Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ DON : Be quiet ▬ Permet d'étouffer tous les sons environnants pour faire régner un silence total, ou d'étouffer une partie des sons pour en mettre un en évidence. Pratique pour faire taire quelqu'un.
▬ PIECES : 8
▬ MESSAGES : 99
avatar

Kilian Vantas



Dernière édition par Kilian Vantas le Jeu 2 Jan - 4:12, édité 2 fois
MessageSujet: Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]   Dim 10 Nov - 19:38


Quatre heures, il était quatre heures de l'après-midi et tu venais tout juste de te réveiller. Tu n'avais pas réussit à dormir jusqu'à cinq heures du matin à cause de personnes trop excités, par la dose d'alcool dur qui circulait dans leurs veines, dehors. Tu n'avais pas eu de chance, vraiment aucune, ils s'étaient posés devant là où tu hébergeais pour boire le fond de leurs dernières bouteilles, ils criaient, chantaient et hurlaient leurs quatre vérités encore et encore... Oh attends, il te suffit même pas trois minutes après que tu sois sorti de ta petite brume pour te rendre compte que tu avais le don de camoufler le moindre bruit. Ouais, à ce moment là, tu te sentais tellement con. Mais tellement stupide, mais à un point. Des heures et des heures de sommeil perdues pour... POUR RIEN. Tu plaquas alors tes petites mains pâles sur ton visage,  lâchant derrière tes mains :   « Putaaaain nooooon... Quel coooooon! Chier!!  » Tu te laissas tomber sur le dos sur ton matelas en gardant tes mains sur ton visage, les retirant progressivement pour rester sur ton lit à fixer le plafond en bois. Tes paupières étaient lourdes et elles te brûlaient tes beaux yeux vert jade, elles se refermaient d'elles même, tu ne te rendais pas compte, trop perdu dans l'obscurité de tes pensées qui prenait le dessus sur ta motivation à te lever et aller de l'avant pour aujourd'hui encore. D'un coup, tu entendis une fille rire fortement dans le couloir qui te coupa dans ta somnolence. Tu lâchas un long soupir en fermant tes paupières pour ensuite les rouvrir et ouvrir ta bouche pour bailler.
Tu finis par te décider et te lever malgré toi, trop désespéré à l'idée de savoir que la Terre tourne encore, non trop désespéré à l'idée de savoir que tu dois supporter une journée de plus en sachant que comme par hasard aujourd'hui tu ne seras pas pris d'une crise cardiaque soudaine, qu'une voiture vienne te heurter violemment ou quoi ? Qu'un mec te tabasse jusqu'à laisser derrière lui ta cervelle étalée partout sur le trottoir de gauche. Ouais, de toute façon ça marche comme ça hein et avec tout le monde, le jour où tu commenceras à être heureux et voir la récompense de tes efforts c'est à ce moment que tu crèveras comme une merde.

Bref, tu te levas tant bien que mal pour laisser ta couverture tomber au sol. Tu te postas devant le miroir pour te regarder rapidement, tes fines lèvres roses étaient collées.. Tu vins faciliter le décollage de celles-ci avec ta langue qui venait humidifier. Tu posas ton regard sur le tas de linge noir à côté de la bibliothèque qui était face au lit. Tu t'y dirigeas et enfila ton pantalon noir qui s'ajustait parfaitement à tes fines jambes, tu te regardais dans le miroir en mettant le bouton de ton pantalon, baillant légèrement. Tu restas encore un moment devant à fixer ton torse qui lui aussi était complètement pâle. Tu passas une main dans tes cheveux bruns voir rouges, tu te concentrais sur la racine de tes cheveux... Tentant de voir si la coloration s'en allait. Mais non, pas pour le moment. Tu te demandais si, maintenant que tu étais coupé du "vrai" monde, tu n'avais plus à te préoccuper de ça et laisser tes cheveux noirs prendre le dessus. Tu soupiras et laissas tomber cette idée, enfilant ton t-shirt gris, tu te dépêchas d'aller enfiler ta veste noire et mettre tes vans noires par la même occasion.

« C'est parti Kilian... » dis-tu tout bas en attrapant tout ton merdier pour le fourrer dans les poches de ton jean et ta veste, gardant juste le trousseau de clef de la chambre que tu avais prise pour une nuit. Ouvrant la porte pour sortir dans la couloir, tu refermas la porte à clef et descendis les escaliers en bois rapidement tout en manquant de te casser la gueule à la dernière marche. Tu lanças les clefs à l'hôtesse tout en te cassant, une fois dehors, tu soupirais fortement et suivais un petit chemin en te grillant une cigarette tandis que ton regard se posait un peu partout sans savoir vraiment quoi faire... Tu t'arrêtas devant un panneau avec écrit : " La Taverne. " Tu retiras la cigarette qui reposait entre tes lèvres pour la laisser tomber au sol et l'écraser, c'est tout en ouvrant la lourde porte de la taverne que tu recrachas ta fumée.  Et comme à chaque fois que tu rentrais dans ce genre d'endroit, il fallait toujours qu'il y est un connard dedans pour te faire chier. Un mec ayant la vingtaine qui devait déjà être à son troisième verre d'alcool lâcha avec un sourire en coin : « Eh. Pas un peu trop jeune pour fumer mon p'tit ? » La seule chose que tu lui répondis fut ton majeur levé vers le ciel, tu tracas ta route pour venir te poser au comptoir. Posant tes coudes sur le bois, tu posas tes mains sur ton visage en soupirant tout doucement. Fatigué et perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ DON : Illusionniste ▬ Permet de contrôler l'esprit des gens pour leur créer des illusions et hallucinations.
▬ PIECES : 7
▬ MESSAGES : 92
avatar

Andrew B. Wayne

MessageSujet: Re: Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]   Dim 17 Nov - 20:15



ft. kilian vantas

T’as des matins, où tout est bien comme il faut. Tu te réveilles tôt, de bonne humeur, t’as un super petit déjeuner, des vêtements propres qui sentent bon et il fait un temps sublime pour se balader. Puis t’en a d’autre, où t’es réveillé par un putain d’coup de pied au cul et où t’es viré d’chez qui tu créchais à cause du simple fait que t’as voulu jouer avec leur fille cette nuit-là.. mais s’ils s’avaient tout les trucs sales qu’elle t’avais fait, ils l’a trouveraient plus très innocente ! Passons. Tu te retrouva alors, en étoile de mer, sur le sol poussiéreux d’devant la maison de ton –ancien- hôte. Après quelques injures dans ta barbe de trois jours, oh qu’est-ce qu’il te manque ton rasoir hein, tu décidas enfin de te lever et d’essuyer tes fringues. Tu devais vite te remettre les idées en place et trouver un endroit où t’hydrater avant qu’l’autre sorte de chez lui le fusil en main. Tu regarda alors autour de toi, puis vu une insigne “La Taverne” à deux trois maisons d’ici, alors tu t’y dirigea.

Tu entras et t’installas au comptoir, demandant une bière au tavernier. Tu soupirais, te questionnant sur ce que tu allais bien pouvoir faire de ta.. fin de journée. Il était déjà cinq heure. Cinq heure, et tu allais commencer ta première bire de la journée. Tu t’étonnais toi même, il faut dire que tu en a passé beaucoup des journées au bars avec de jolies filles, ou même seul.. enfin bref. Quelques minutes plus tard, un petit jeune entra dans la Taverne et s’installa au comptoir à côté de toi. Bizarrement, il te rappelait toi. Alors avec un peu de nostalgie dans les yeux, tu voulus commencer la conversation :

« Bah alors gamin, qu’est-c’que tu fais dans la Taverne si tôt ? » dis-tu, en regardant le fond de ta chope.



_________________

andrew parle en #9B0206
thanks ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ DON : Be quiet ▬ Permet d'étouffer tous les sons environnants pour faire régner un silence total, ou d'étouffer une partie des sons pour en mettre un en évidence. Pratique pour faire taire quelqu'un.
▬ PIECES : 8
▬ MESSAGES : 99
avatar

Kilian Vantas

MessageSujet: Re: Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]   Dim 17 Nov - 20:47


Tu ne faisais pas attention, pas même au mec qui passait ses journées à servir des chopes et des chopes de bière à flot, des filles en jupe qui circulaient entre les tables pour servir toutes les journées des mecs au bord de la chute du haut de leurs chaises en bois et pas même... ce mec juste à côté toi. Il était vraiment mignon mais il avait tout du genre " Monsieur Je Me Tape Qui Je Veux ". Ouais exactement, le genre de mec que tu peux pas supporter et que si tu en avais les moyens, tu voudrais remballer proprement comme il faut sans qu'il ait les moyens de renvoyer la balle. Puis le pompon se serait que ce dernier vienne taper la parlotte avec toi. Ce serait vraiment le pied de parler de la vie, des nanas - en sachant que tu es gay mon chéri -, de tout et de rien... Ironie, tu ne pourrais pas du tout supporter ça. C'est au dessus de toi, parler avec des gens, et puis quoi encore hein ? Comme si tu allais perdre ton temps à entretenir un lien social avec quelqu'un et encore moins avec quelqu'un que tu connais pas, assit juste à côté de toi, à boire une chope de bière.

Et... Ooooh, sacrilège. Le mec aux cheveux rouges t'adressa la parole en commençant par un "gamin". Histoire de mettre un peu d'épices dans votre "relation". Mon dieu que maintenant tu avais envie d'éclater son joli minoi contre le comptoir. Je frotta ses yeux en de poser les paumes de mes mains sur le bois du comptoir, soufflant un peu, tes yeux verts se tournèrent vers lui. Le regard vide... Tu le fixas un moment avant de ressouffler légèrement et discrètement. « Pourquoi je viens si tôt ? » Un sourire en coin prit place sur des jolies fines lèvres. « Je pensais ne pas avoir à faire à des vieillards chiants dans ton genre, qui ont toujours TOUJOURS la parlotte. Mais je me suis trompé il me semble hein. Pas vrai ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ DON : Illusionniste ▬ Permet de contrôler l'esprit des gens pour leur créer des illusions et hallucinations.
▬ PIECES : 7
▬ MESSAGES : 92
avatar

Andrew B. Wayne

MessageSujet: Re: Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]   Dim 17 Nov - 22:36



ft. kilian vantas

Alors que tu finissais ta bière, le petit à côté de toi te répondit qu’il ne voulait pas avoir affaires avec des vieux comme toi. Ce qui est drôle là dedans, c’est que tu dois avoir environs.. 3 ans de plus que lui. La vieillesse arrive vite apparemment ! Enfin bref. Tu esquivas un sourire, toujours sans le regarder.

« T’es tombé sur la mauvaise personne, c’est dommage non ? »

Tu ne cherchais pas à le provoquer, ça ne t’intéressais pas. Puis t’étais pas d’humeur à te bagarrer si par “malchance” ça tournait mal, et ce serait un risque pour que tu sois banni d’ici ! Alors que c’est surement le seul endroit où tu es encore accepter dans c’village..  Bon. Quelque chose de gentil. Tu devais lui dire un truc sympa, histoire que ça parte pas en vrille.. Il avait surement l’âge de boire une bière, ça lui ferait pas de mal de toute façon ici..

« J’t’offre une bière ? Ca t’fera pas d’mal. » dis-tu en montrant deux doigts au tavernier, qui bien sûr, comprit directement ce que tu voulais dire.

Tu tournas la tête vers lui, souriant. Il était pas mal c’petit, il devait surement c’mettre des tas d’nanas à ses pieds, ou des mecs, comme il veut, pays libre.



_________________

andrew parle en #9B0206
thanks ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ DON : Be quiet ▬ Permet d'étouffer tous les sons environnants pour faire régner un silence total, ou d'étouffer une partie des sons pour en mettre un en évidence. Pratique pour faire taire quelqu'un.
▬ PIECES : 8
▬ MESSAGES : 99
avatar

Kilian Vantas

MessageSujet: Re: Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]   Mer 20 Nov - 19:27


Et il continua de parler, c'en était presque triste pour toi qu'un gars de son âge et aussi mignon puisse être au désespérer à continuer cette conversation qui ne mènera strictement à rien, en tout cas, c'est ce qu'il se passe toujours avec toi. Lui ou un autre, le final était pareil. Et même si tu finissais par trouver quelque chose d'intéressant chez cet idiot, ta nature de solitaire et d'antisocial reprendra le dessus pour freiner toute tentation de sociabilité. Aah, toi et la sociabilité ça doit bien faire cinquante. Pas moyen que tu le sois, ne serait-ce qu'une petite seconde. Si tu devais t'attacher à quelqu'un, le chouchouter, être simplement gentil, lui répondre normalement... ce serait surement une bénédiction de Dieu ou peut être, un châtiment pour toi ? Mes questions te font mal à tête, je sais, malheureusement pour toi... Je suis la seule "personne" sur qui tu ne peux utiliser ton don, ou même sans celui-ci, pour me faire taire à jamais. Triste, je sais. Il faudra me supporter jusqu'à ton dernier souffle Kilian.
Alors que tu avais reposé ton regard sur les différentes bouteilles disposées en décoration derrière le comptoir et à côté des chopes propres et non utilisées, tu reposas ton magnifique regard troublant sur le gars en question qui te parlait. Tu lui répondis, doucement, faiblement, calmement... Mais contre ton grès : « Tout le monde est la mauvaise personne. » Cette réponse en disait long, personne dans cette pièce ou même ailleurs sur cette île ou la Terre entière n'avait la possibilité de recevoir un peu de gentillesse et pourtant... Tu devais être l'une des personnes les plus adorables mais tellement meurtris par les défis quotidiens de la vie, cet adorable aspect s'était mis de côté pour ne plus jamais en ressortir.
Tu posas ses paumes froides et pâles l'une contre elle pour ensuite entremêler tes doigts fins. Posant le bout de tes lèvres rosées sur tes phalanges, tu fixais toujours l'inconnu du coin de l’œil. Tes yeux vert clair se prolongeaient dans les tiens qui ne le fixaient pas forcément. Il te commanda une bière sans même te laisser le temps d'émettre ton avis. Tu ne buvais pas d'alcool, tu ne le tenais pas du tout, c'était horrible comme tu ne le tenais pas. Tu soupiras, les coudes sur le comptoir. « Je ne bois pas, je ne supporte pas l'alcool... » Tu fermas tes yeux, histoire de ne pas voir cette tête d'idiot coureur de jupon, murmurant très faiblement pour toi même : « ... Idiot... » Tu rouvris tes paupières pâles pour regarder le tavernier poser la chope de bière juste devant moi, tu le remercias alors tout doucement... Pourquoi tu le remerciais ? Tu n'avais rien demander, tu ne payer et puis bon, c'est pas comme si tu allais boire. Tu détachas tes mains pour en poser une sur le côté de la chope en verre et la glisser vers toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ DON : Illusionniste ▬ Permet de contrôler l'esprit des gens pour leur créer des illusions et hallucinations.
▬ PIECES : 7
▬ MESSAGES : 92
avatar

Andrew B. Wayne

MessageSujet: Re: Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]   Sam 4 Jan - 0:41



ft. kilian vantas

Mon dieu mon dieu comme ce gamin avait l'air désagréable ! Ou du moins, totalement asocial ! Tu détestais les personnes comme ça, toujours dans leurs bulles, enfermés sur eux-même.. Tu ne comprend simplement pas, même s'il t'arrive de l'être.. Tu ne peux simplement pas concevoir le fait que quelqu'un le soit, mais tout le temps, en faite. Genre, ving-quatre heure sur ving-quatre et set jour sur sept.. C'est vraiment triste à la fin ! Tout de même, tu ne voulais pas avoir un garçon pareil à tes côtés pour la soirée. Réussir à faire, même esquiver, un sourire à c'bonhomme te comblerait pour la semaine ! D'ailleurs quel jour on est ? Peut importe, tu agis comme une maman avec son ado en crise, là. Depuis combien de temps t'as pas couché sérieusement, là ? Il te faut vraiment tirer un coup avant que tu te transforme en grosse boule de sentiment prête à exploser à la gueule de n'importe qui..

Tu posas ta main sur le haut de la chope du petit, et le regarda en souriant.

« C'est une bière sans alcool. »

Tu ne savais pas du tout si cela allait marcher, mais tu prenais le risque d'utiliser ton don d'illusion pour faire en sorte qu'il croit dur comme fer que celle-ci est non-alcoolisé. Tu enlevas doucement ta main et la remit sur ta chope pour la portée contre ta lèvre inférieur et boire une gorgée. Depuis ton arrivée sur l'île, tu ne supportais plus aucun alcool, alors il te devait d'être minutieux à chaque goûte de boisson que tu prenais, Dieu sait ce que ça donne lorsque tu es bourré, malheureusement. Mais bon, il fallait bien que tu remplaces ton coup du soir par une autre chose interdite aux yeux de l'Eglise.

Bien sûr, tu ne souhaitais pas que c'petit fasse un coma éthylique à la fin de la soirée.. juste pour le, décoincé un peu ..? D'ailleurs, avant de commencer une bonne soirée avec quelqu'un, il faut au moins connaitre son prénom et sa venue sur l'île, non ?

« Au fait.. Tu t'apelles comment ? Moi c'est Andrew, j'suis là depuis pas très longtemps. »




_________________

andrew parle en #9B0206
thanks ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ DON : Be quiet ▬ Permet d'étouffer tous les sons environnants pour faire régner un silence total, ou d'étouffer une partie des sons pour en mettre un en évidence. Pratique pour faire taire quelqu'un.
▬ PIECES : 8
▬ MESSAGES : 99
avatar

Kilian Vantas

MessageSujet: Re: Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]   Sam 4 Jan - 23:31


Tu posas ton regard sur son visage et tu commenças à faire attention à son physique. Il avait des cheveux courts et rouges mais pas trop non plus, "ils étaient long dans la catégorie des cheveux courts" que tu dirais surement pour exprimer ton avis.. Des yeux verts, enfin "des yeux", il en cachait un avec un cache-oeil noir mais tu pensais bien que son autre œil l'était aussi. Et bizarrement, vos yeux se ressemblaient... Même un peu trop à ton goût, la seule chose qui pouvait différencier vos yeux étaient que les siens étaient beaucoup plus vifs et j'ajouterai même qu'ils seraient d'un vert plus bleuté. De là, même si il était assit, tu dirais qu'il ferait peut-être dans les cent quatre-vingt centimètres... Entre un mètre quatre-vingt et un mètre quatre-vingt dix quoi. Pas plus, pas moins. Et c'est vrai qu'il était mignon, voir peut-être même sexy ? Mais son sourire était d'un chiant, mais pas possible... Il avait même pas l'air d'en faire exprès de sourire comme un lover... Tu soupiras à cette pensée pour ensuite sourire légèrement en coin malgré toi et ta façon d'être. Tu te faisais rire toi même à penser ça mon gars, un petit rire s'échappa même de tes lèvres car il te faisait aussi un peu pitié de le voir te forcer à boire cette bière qu'il t'avait acheté. Tu lâchas tout doucement en imitant son sourire en posant ta main sur le haut de ta chope, tout comme il venait de le faire précédemment : « Une bière sans alcool hein ? Une bière sans alcool ça s'appelle pas une bière... » Tu retiras ta main et attrapa ta bière en retirant ce sourire forcé pour garder un léger sourire sur tes lèvres. " Mais je veux bien la boire, parce que tu me fais pitié... Personne veut de toi aujourd'hui on dirait. " La vérité était que tu te sentais obliger de la boire ou bien même de le croire même si tu venais de te moquer de lui à l'instant, tu ne savais pas... C'était plus fort que toi, un point c'est tout. Tu pris une ou deux gorgées de cette boisson avant de reposer la chope sur le comptoir et essuyer les quelques gouttes de bière qui étaient au coin de tes lèvres avec ton poignet. Il se présenta, il s’appelait Andrew et tu trouvais que c'était un beau prénom. « Kilian, moi c'est Kilian. Je suis arrivé y a pas longtemps aussi.. » A ces mots, tu soupirais longuement en retirant ton sourire de ton visage. Ce dernier redevenait vide d'expression alors que tu venais à peine de retrouver le sourire. « Ça craint un max d'être ici sérieux... Je sais même pas si il y a un but ou je sais pas. Si le but c'est de s'entretuer comme dans Hunger Games alors je te laisse me buter maintenant. » Tu laissas ta tête tomber en avant pour qu'ensuite ton front se cogne gentiment contre le bois vernis du comptoir. Tu soupiras encore une fois. Ta main droite se dirigea vers ta nuque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réveil difficile. [ ft. Andrew B. Wayne ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» difficile d'écouter son coeur quand sa tête est ailleurs.
» Bbox bloquée lors du réveil
» [SONDAGE] Difficile de choisir entre trois contexte différent
» [ESPACE IV 3.5 V6V de 2006] Démarrage difficile
» jamadeliet ♦ vivre dans un donjon, c'est difficile.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PHENOMENON. ::  :: château de la cour :: Taverne-
▬ RP(s) LIBRE(s) ;
Aucun.
__________

1 quête disponible
2 objets au marchant itinérant
0 offres au troc
2 chasses
2 recettes d'alchimies
Plus ? Vous ?