Partagez | 
 

 HAYDEN. fiiiiiiiiiire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ PIECES : 57
▬ MESSAGES : 228
avatar

Hayden A. Wylde

MessageSujet: HAYDEN. fiiiiiiiiiire.   Lun 28 Oct - 11:50



Hayden Aaron Wylde
hayden aaron WYLDE
18 ans.
anglaise.
8 janvier.
ignis
pyrokinésie ▬ Permet de contrôler et créer du feu.

Physique

TAILLE : 1m80
POIDS : 65 Kg, il est relativement mince et musclé.
TEINT : Blanchâtre
CHEVELURE : Une tignasse ébouriffée, ébène.
YEUX : Verts, en amande.
SIGNES DISTINCTIFS : Il porte souvent des lunettes d'aviateur.

Caractère

QUALITÉS : Joueur - Affectueux - Attentionné - Rusé - Franc - Courageux - Compétitif - Ambitieux.
DÉFAUTS : Impulsif - Vulgaire -  Brutal - Mauvais Perdant - Râleur - Dragueur - Froid - Distant.
AIME/DÉTESTE : Il aime le rouge, se battre, râler, draguer les jolies filles. Il déteste le vert, les blondes, les filles pleurnicheuses, perdre et avoir tord.
PEUR(S) : Saviez-vous qu'Hayden, ce grand garçon, cette brute épaisse, a en réalité une peur bleue des insectes ? Ha ha. Quel abruti.


votre inventaire.

Tu t'étais dépêcher de prendre le strict nécessaire dans ton sac à dos. Ton paquet de cigarette, ton briquet, une trousse de toilette, une couverture, un paquet de tes céréales préférées, tes lunettes, une montre, des mitaines et ta veste en cuir.


que faites-vous ici?



Que faisiez-vous le jour où vous avez reçu votre première lettre ? Quelle a été votre réaction ?

Tu regardes, tranquillement installé sur ton canapé, ton match de foot. Tu n'aimes pas le foot, pourtant, mais ta vieille télévision ne capte que cette foutue chaîne. Tu entends soudain le ronronnement du moteur, oui, celui de la camionnette du facteur. Tu sors, allant chercher le courrier. Publicité, publicité, facture.... Publicité. Tu rentres chez toi, balançant ta veste sur la table de salle à manger, retournant t'asseoir. Tu consultes brièvement le courrier avant de tomber sur une lettre, propre, nette, presque luisante. Tu passes tes doigts contre le cachet, lentement. Tu le détaches et en sort la petite lettre. Dès la première phrase, tu penses qu'il s'agit d'une connerie. Tu survoles rapidement le texte, par curiosité, sans doute. Puis tu t'arrêtes sur cette jolie phrase latine, notifiée en gros caractères. Tu t'émerveilles, tu contemples. Oui, chacune de ces lettres qui brillent. Tu ne comprends pas. Tu ne cherches pas à savoir mais tu reprends la lettre depuis le début, tu t'y intéresses. Tu prends une punaise et tu l'accroches contre le tableau du salon, pour ne pas la perdre. Et puis, tu attends, impatient, la seconde lettre.

Pourquoi être allé jusqu'à la barque Aer n°186 ?

Tu as toujours cru en la magie. C'était ton rêve de gosse. Tu as toujours voulu y croire, te dire que dans ce putain de monde, il existe des trucs étranges, qui te sortiront de ta vie sans intérêt. Cette lettre tombait à pic. Tu n'as pas hésité. Tu n'avais rien d'autre à faire alors tu as pris le bus jusqu'à Greenport.

Quant à votre passé, y'a-t-il quelque chose que nous devrions savoir ?

Tu ne racontes pas souvent ton passé aux autres. Ah mais c'est vrai : tu ne parles pas aux autres. Tu es comme le vilain petit canard, personne ne t'as jamais vraiment aimé. La preuve : ton père, cet homme si respectable, s'est barré avant même que tu ne naisses. Tes parents, ces êtres insouciants, n'ont pas pris en compte le risque de grossesse en unissant leur amour. Pourtant, ta mère fut enceinte et cet amour se révéla fragile, avant de se briser. Mais il y a bien une personne qui t'a aimé de tout son être : ta mère. Cette femme que tout le monde appréciait, qui aidait ses voisines, qui ne jugeait jamais les gens sur leur apparence. Oui, ta mère, tu l'aimais toi aussi. Pourtant, tu n'as jamais été réellement heureux avec elle. Elle était toujours dehors, elle travaillait tard et tu ne la voyais que deux ou trois heures par jour. Mais au fil des années, sa santé se dégradait. Elle te faisait de la peine, ta pauvre mère mais tu ne pouvais rien y faire si ce n'est espérer qu'elle se rétablisse. Pauvre enfant, tes prières ne furent pas entendues. Tu te retrouvas seul. Tu avais une tante, non loin, qui s'occupait de toi. Tu ne l'aimais pas celle-là. Elle te faisait faire toutes les corvées, elle te narguait en offrant tout l'amour du monde à son fils pendant que toi tu lustrais le parquet.

Tu te dis que le monde ne t'aime pas, qu'il ne veut pas de toi. Sinon, pourquoi t'aurait-il offert une telle vie ? Parfois, tu pleurais. Maintenant, tu te retiens. Pleurer, c'est pour les faibles, comme tu dis. Alors tu ravales tes larmes et tu cognes, à la place. Tu es devenu froid et distant avec le temps, tu t'éloignes des autres. Tu prends conscience que ton physique plaît, malgré tout, et tu joues de ça. Tu séduis, ça t'occupe. Tu sors avec deux ou trois filles en même temps, avant qu'elle ne s'en rende compte et te plaques, c'est ça, la routine de ta triste vie. Certaines sont venues te dire que, apparemment, tu prendrais goût à la souffrance. Est-ce vrai ? Mais comment juger, lorsqu'on ne connaît pas le bonheur ?

Que pensez-vous de l'île ? Quel est votre état d'esprit à l'heure actuelle ? Que craignez-vous ?

L'île, tu ne la connais pas encore mais déjà, elle te fascine. Tu n'attends pourtant rien d'elle. Tu veux juste l'explorer, la découvrir. Qu'elle t'attire dans ses filets, qu'elle te retienne. Tu veux prouver au monde ce que tu vaux. Que tu es fort, très fort. Tu veux des défis, tu veux te surpasser.

Tu veux vivre.



Cc. môa c Aestas. mdr.
Bref, je reste mystérieux quant à mon identité. J'utilise Gareki, de Karneval, parce que je l'aaaaime. Voilà. J'ai rien d'autre à dire. ♥.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

HAYDEN. fiiiiiiiiiire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Moody LiveJournal
» Japan Expo AMV Contest 2013
» Hayden Panettiere & Hilary Duff
» (M) HAYDEN CHRISTENSEN ✧ Demeure d'Arthur
» Hayden Panettiere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PHENOMENON. :: « identity card » :: Présentations validées-
▬ RP(s) LIBRE(s) ;
Aucun.
__________

1 quête disponible
2 objets au marchant itinérant
0 offres au troc
2 chasses
2 recettes d'alchimies
Plus ? Vous ?