Partagez | 
 

 YIIII~HAAA. YÉ SOUI LE ROA DU MONDE. • Andrew B. Wayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ PIECES : 57
▬ MESSAGES : 228
avatar

Hayden A. Wylde

MessageSujet: YIIII~HAAA. YÉ SOUI LE ROA DU MONDE. • Andrew B. Wayne   Dim 10 Nov - 18:59

joli fail, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ DON : Illusionniste ▬ Permet de contrôler l'esprit des gens pour leur créer des illusions et hallucinations.
▬ PIECES : 7
▬ MESSAGES : 92
avatar

Andrew B. Wayne

MessageSujet: Re: YIIII~HAAA. YÉ SOUI LE ROA DU MONDE. • Andrew B. Wayne   Dim 17 Nov - 19:43



ft. hayden a. wylde

Brusquement, tu heurtas le sol. Tu ne comprenais pas ce qu’il se passait, tu ne savais pas non plus où tu étais, alors quelque injures plus tard, tu te leva en te tenant la tête. Tu regarda en l’air pour voir d’où tu venais : une branche d’arbre. Comment tu t’étais retrouvé là haut ? Et puis pourquoi ? C’était surement pas un endroit confortable pour passer une nuit ! Tu essayais de te remémorer chaque chose que tu avais fais hier soir, mais rien. Rien ne te venait en tête. Alors tu prias pour n’avoir rien détruit et de ne pas avoir couché avec la petite grosse du village. Tu mis tout ça sur la faute de l’alcool, te disant que tu avais surement dû bien picolé hier soir.

Après ce réveil assez mouvementé, tu pris soin de regarder si tu avais toutes tes affaires. Paquets de clopes : check. Guitare : check. Cordes & médiator : check. Briquet : nope. Paniqué, tu sautas dans chaque buisson que tu trouvas. Où pouvait-être ce putain de briquet ? Lui qui ne quitte jamais tes poches, enfin sauf quand tu t’allumes une clope. Une demi-heure de recherche et de saut dans des buissons d’orties, tu le trouva enfin. En réalité, il était sous ton bandeau. Prochaine question : comment est-ce qu’il a fait pour tenir ici ? Tu avais trop la tête dans l’cul et de griffures sur les bras pour t’arrêter cinq minutes et répondre à celle-ci, tu préféras te mettre à marcher à la recherche d’un bon petit déjeuner. Et là, Américain comme tu es, tu t’imaginas tout les petits plats que tu rêverais d’avoir au réveil. Que ce soit bacon ou saucisse, putain, t’en avais l’eau à la bouche ! Quoi d’mieux pour te mettre à speeder dans cette forêt plus ou moins étrange !

Et encore, étrange était surement pas un mot assez fort pour détruire cette forêt. D’un coup, l’herbe où tu avais les pieds était violette et puis les arbres étaient bleu, tant qu’à faire ! Tu regardais autour de toi comme un petit suricate, te demandant si ‘était pas de la drogue que t’avais pris en fait hier soir. Puis tu te rappela que t’étais sur une île complètement paumé et que t’avais un don, donc, de l’herbe violette et des arbres bleu, c’est pas si bizarre que ça au final. Puis maintenant des grandes fleurs, c’est super ce que la nature peut faire ici ! Mais un peu plus loin, sur l’une de ces sois-disant fleur, se trouvait quelqu’un. Tu t’approcha doucement puis.. lunette d’aviateur ? manteau en cuir ? mitaines ? Non non non, c’était simplement impossible pour toi de croire ça, mais tu te mis quand même à sauter de joie dans ta tête comme un gamin de cinq ans dans un magasin de jouet. Ton meilleur ami, serait sur l’île ?! T’en croyais vraiment pas tes yeux, mais tu voulais la jouer fine : tu t’approcha doucement de la fleur et posa ton coude sur celle-ci en attendant une réaction.




_________________

andrew parle en #9B0206
thanks ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ NIVEAU : 1
▬ EXPÉRIENCE : 0/50
▬ PIECES : 57
▬ MESSAGES : 228
avatar

Hayden A. Wylde

MessageSujet: Re: YIIII~HAAA. YÉ SOUI LE ROA DU MONDE. • Andrew B. Wayne   Dim 24 Nov - 13:02

omfg. eeeh. eeeeh les gars, c'est mon pote, la rouquine !

Tu te sens con, assis sur ta feuille. Si tu avais encore tes habits crades, quelqu'un t'aurais surement jeté une pièce. Mais bon, tu es trop fatigué pour lever ton derrière de ta chaise improvisée alors tu demeures à regarder les passants tout en essayant de déterminer s'il s'agit de natifs ou d'arrivants. Car oui, tu supposes qu'il y a des natifs ou sinon, tu risques de devenir un légume à force de rester ici. Les "natifs" semblent se déplacer plus lentement que les personnes normales. Ils répètent toujours les mêmes phrases en boucle et exécutent des gestes d'une façon automatisée. C'est carrément flippant. Ça te rappelle cette femme près du grand château, qui te fixait étrangement. Brrr, tu en as froid dans le dos.

Ta guitare te manque. Oui oui, Hayden sait jouer de la guitare ! Très bien, même. Tu avais une jolie guitare acoustique dans ta chambre. Tu aurais bien voulu l'emmener avec toi mais elle ne rentrait pas dans ton sac. jizjgerijigerg. Ah, voilà. Tu repenses à ton ancienne vie. Mais t'es con ou quoi ? Tu t'étais promis d'oublier, abruti. Mais bien sûr, Monsieur, tente de trouver des raisons de regretter sa petite vie miteuse. Et le pire, c'est que tu en trouve. Donc, ta guitare. Mais aussi ton lit, le Nutella, les séries télévisées, ton ordinateur. Même ta tante te manque, c'est dire. Elle te faisait faire les corvées durant ton temps libre et te traitait comme un moins que rien. Pourtant, tu te rappelles d'un jour où tu avais fugué. Tu étais partie toute une nuit et lorsque tu étais revenu, tout couvert de blessures et de boue, ta tante te prit entre ses bras et te serra fort contre elle en te répétant que tu l'avais inquiété. C'est un souvenir idiot, certes mais tu ressens un léger pincement au cœur. Ton visage ne laisse paraître aucune émotion. Aucune tristesse. Tu t'es entraîné à ne pas montrer tes sentiments, à créer un mur autour de toi. Tu es doué pour ça. Tout comme pour jouer la comédie.

Tu sors enfin de tes pensées car tu sens comme une présence, près de toi. Alors tu tournes un peu la tête sur le côté et tu sembles voir un visage familier. Tu sursautes et bascule vers l'arrière, t'écrasant lamentablement sur le sol. Alors que tu te redresses en massant vigoureusement ton crâne, tu jettes un regard surpris vers le jeune homme. Ce visage, tu le reconnaîtrais parmi tous les autres. Tu te relèves sans attendre pour aller serrer ton très cher ami contre toi. Tu n'imaginais pas le retrouver ici. Tu l'étreins avec force pour te convaincre qu'il est bien là, entre tes bras. Tu lâches un long soupir de soulagement. Tu le relâches enfin, un léger sourire s'étant dessiné sur tes lèvres. Tu lui adresses un regard complice et lui donnes un léger coup de coude dans les côtes.


« Qu'est ce que tu fais là, ma rouquine ? »

_________________
My name is Hayden, but you can call me « God ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: YIIII~HAAA. YÉ SOUI LE ROA DU MONDE. • Andrew B. Wayne   

Revenir en haut Aller en bas
 

YIIII~HAAA. YÉ SOUI LE ROA DU MONDE. • Andrew B. Wayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» sondage région du monde !
» editeur de monde 3d
» Certificat Castello( Le monde du jeu et de la fête) à vendre
» bonjour tous le monde
» meilleur job du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PHENOMENON. ::  :: zulin-
▬ RP(s) LIBRE(s) ;
Aucun.
__________

1 quête disponible
2 objets au marchant itinérant
0 offres au troc
2 chasses
2 recettes d'alchimies
Plus ? Vous ?